MSF's emergency response team travelling by boat to reach a village in Johi Town that is still cut-off by the water. The MSF team has set up a mobile clinic for flood-affected communities in Johi Town, Dadu district.

Travailler à l’étranger

Médecins Sans Frontières (MSF) s’appuie sur un vaste réseau de professionnelles et de professionnels de la santé et de nombreux autres domaines. Ces individus prêtent assistance à des personnes confrontées à des crises dans les zones de conflit, en contexte d’épidémies et de catastrophes naturelles, et face à d’autres situations d’urgence. Les 30 000 membres du personnel recrutés localement sont rejoints chaque année par environ 3 000 personnes recrutées à l’international. Ensemble, ces équipes prodiguent des soins médicaux dans l’un de nos 500 projets humanitaires à travers le monde. Découvrez en quoi consiste le travail humanitaire de ceux et celles qui fournissent une assistance médicale d’urgence, là où les besoins sont les plus grands.

À MSF, nous sommes toujours à la recherche de personnes qualifiées issues du milieu médical et non médical pour contribuer à fournir une aide humanitaire d’urgence. Nous recrutons au Canada et ailleurs pour soutenir nos opérations aux quatre coins du monde. MSF recrute du personnel pour des projets situés dans des pays comme la République démocratique du Congo, Haïti et le Yémen, pour ne nommer que ces quelques exemples. Nous recherchons des gens qui partagent nos valeurs et notre mission, et qui contribuent à façonner l’avenir du mouvement MSF. Ces personnes seront appelées à témoigner de la réalité sur le terrain et à inspirer l’action en reliant les gens les uns aux autres. Intégrer une équipe de MSF à l’étranger, c’est beaucoup plus que de participer à un « programme d’échange à l’étranger ».

PASSER À :

Vidéos incontournables avant de postuler chez MSF

Emplois à pourvoir

Pour en savoir sur les postes disponibles chez MSF à l’étranger, du personnel medical aux logisticiens, en passant par les scientifiques et la gestion de projet.

La vie en affectation à l’étranger

Travailler à l’étranger pour MSF signifie vivre et travailler avec vos collègues. Les heures sont longues, les conditions de vie sont modestes et les projets sont parfois situés dans des contextes éloignés et difficiles, où les ressources et les commodités sont souvent limitées.

La nature exigeante des affectations internationales et les contraintes qui en résultent exigent d’innover et d’improviser avec les ressources et les fournitures limitées qui sont à votre disposition. Cela pourrait signifier un équipement médical restreint, des conditions de vie simples, des restrictions de mobilité afin de respecter les mesures de sécurité strictes, ou des activités de loisirs limitées. Par exemple, vous pourriez devoir renoncer pour un certain temps à faire du jogging ou un tour de vélo.

Critères d’admissibilité de base

Vous trouverez les exigences détaillées sur les pages de description de poste. Nous ne pouvons accepter que les candidatures transmises en ligne par des personnes remplissant ces conditions.

Rémunération, salaire et avantages sociaux

Les travailleurs internationaux sur le terrain reçoivent un salaire mensuel brut de approximativement 2 900 $, par mois versés sur un compte bancaire canadien. Après une année d’expérience sur le terrain, la rémunération se fait en fonction d’une grille salariale qui prend en compte les responsabilités du poste sur le terrain et l’expérience acquise. De plus, MSF prend en charge l’hébergement et le transport aller-retour sur le terrain, et offre des indemnités journalières (per diem) dans la devise locale.

Processus de candidature

Attention : Vous devez pouvoir travailler légalement au Canada pour la durée de votre contrat ainsi que pouvoir voyager à l’international pour votre travail. Si ceci n’est pas le cas, veuillez consulter les conditions de recrutement des autres bureaux de Médecins Sans Frontières.

ÉTAPE 1 : COLLECTE D’INFORMATIONS

En savoir plus sur le travail avec Médecins Sans Frontières: de qui MSF a besoinFAQsérie de vidéos recrutement.

ÉTAPE 2 : SOUMISSION DE LA CANDIDATURE EN LIGNE

  1. 1. Votre CV (optionnel : télécharger un modèle de CV ici)

    § Veuillez noter que votre CV pourrait être soumis pour une validation à l’internationale. Afin de gagner en efficacité et en temps, nous vous suggérons fortement de le rédiger en anglais.  
  2.  Lettre de motivation (1 page maximum)

Les deux documents doivent être fournis obligatoirement.

Les candidatures incomplètes ne seront pas prises en considération.

Vous recevrez une réponse automatique confirmant la réception de votre candidature. Veuillez nous contacter si vous n’avez pas reçu de réponse dans les 24 heures qui suivent.

Nous examinons toutes les candidatures pour vérifier qu’elles correspondent aux exigences du travail sur le terrain. Les candidats recevront une réponse dans les quatre semaines suivantes.

ÉTAPE 3 : ENTRETIEN

Les candidats dont les compétences et l’expérience correspondent aux besoins de MSF sur le terrain seront convoqués pour un entretien de recrutement. 

ÉTAPE 4 : JOURNÉES D’ACCUEIL

Les candidats retenus à la suite de l’entretien devront suivre un cours de formation préparatoire avant le départ sur le terrain.

ÉTAPE 5 : PLACEMENT SUR LE TERRAIN

Vous serez inscrit sur notre liste de travailleurs humanitaires disponibles et nous ferons notre possible pour vous trouver une mission qui correspond à votre profil.

ÉTAPE 6 : DÉPART EN MISSION

Une fois que nous aurons trouvé un poste qui vous correspond, vous partirez pour votre premier mandat sur le terrain! 

Envisagez une carrière humanitaire avec MSF

Les membres de notre personnel international proviennent d’horizons très variés, et rejoignent l’organisation à différentes étapes de leur carrière respective. En 2020, 269 Canadiennes et Canadiens ont accepté une affectation internationale avec MSF. De ce nombre, 59 partaient travailler à l’étranger avec MSF pour la première fois.

Que vous travailliez au sein des corps médicaux ou administratifs, des équipes de coordination, de la logistique, des finances ou des ressources humaines, la participation aux interventions d’urgence de MSF s’avère une excellente occasion de développer de nouvelles compétences. Vous pourriez ainsi avoir l’occasion de travailler dans d’autres contextes d’assistance internationale ou d’entreprendre au Canada un nouveau parcours professionnel.

« Nous voyons souvent des membres du personnel médical et paramédical qui, après quelques affectations à l’étranger avec MSF, reviennent sur le marché du travail canadien avec un niveau de responsabilité plus élevé. L’expérience acquise avec MSF leur a permis de progresser vers des postes de gestion ou de direction », explique Joel Teurtrie, responsable des ressources humaines en affectation à MSF Canada. « Un exemple courant est celui du personnel infirmier. Plusieurs ont pu s’éloigner de leur rôle clinique pendant leur affectation et occuper des postes de gestion, ce qui n’est pas nécessairement facile à faire dans le contexte canadien. »

JOEL TEURTRIE, ANCIEN RESPONSABLE DES RESSOURCES HUMAINES EN AFFECTATION À MSF

Mettez vos compétences à contribution pour avoir un impact réel, tout en acquérant de précieuses compétences

MSF est à la recherche de Canadiennes et de Canadiens détenant de hautes qualifications qui souhaiterait joindre leurs compétences et leur expérience professionnelle à celles de nos équipes dynamiques recrutées localement et à l’étranger. Que ce soit en soutenant la logistique d’une campagne de vaccination ou en fournissant des soins de qualité aux personnes que nous servons, vous pouvez avoir un impact réel sur le travail humanitaire.

De plus, MSF offre de nombreuses possibilités d’acquérir des compétences transférables à d’autres domaines de la vie professionnelle. Les postes pour lesquels nous embauchons constituent une occasion de développer formellement un ensemble de compétences qui va au-delà des qualifications techniques, créant ainsi un intéressant potentiel de croissance.

Changer les déséquilibres hérités du passé

Atteindre l’équité, la diversité et l’inclusion

Lorsque vous rejoignez un projet MSF à titre de membre du personnel international, vous devez avoir conscience de la dynamique et des structures en place qui ont un impact sur notre travail.

Bien que nous recrutions moins de personnel international, ce groupe a historiquement occupé un nombre disproportionné de postes de direction dans les pays où nous travaillons. Cela a entraîné un manque de diversité au sein de nos équipes de direction et de nos conseils d’administration.

Nous nous efforçons de remédier à cette situation afin d’obtenir une plus grande représentation des communautés en quête d’équité, et ce, à tous les niveaux de l’organisation. Nous tenons également des discussions et nous avons déployé à l’échelle du mouvement des initiatives en ce sens.

Parmi les mesures que nous avons mises en place pour nous attaquer à ce défi, citons la conception de programmes de développement spécifiques comportant des cheminements de carrière et des formations. Ces programmes créés pour l’ensemble de notre personnel visent le développement des talents au sein de l’organisation, y compris pour des postes de direction.

Nous avons aussi ouvert un sixième centre opérationnel en Afrique de l’Ouest. Géré principalement par des cadres de MSF originaires de la région, ce nouveau centre permet de rapprocher la gestion opérationnelle et la prise de décision des pays où nous travaillons. Jusqu’en 2019, les cinq centres opérationnels de MSF étaient situés en Europe.

« Les racines coloniales du secteur humanitaire et les déséquilibres de pouvoir normalisés depuis des siècles nous obligent à apprendre de l’histoire, à remettre en question nos présomptions et à revoir le statu quo. Lutter pour une répartition équitable du pouvoir, rechercher une variété d’expériences vécues et établir des pratiques qui reflètent les réalités des groupes marginalisés : tout cela est essentiel pour remplir la mission sociale de MSF. »

CHRISTIANE ESSOMBE, ANCIENNE CONSEILLÈRE STRATÉGIQUE EN MATIÈRE D’ÉQUITÉ, DE DIVERSITÉ ET D’INCLUSION À MSF

Trouvez votre place

L’éventail des postes offerts à MSF est large. Nous avons besoin de soutien dans les domaines suivants : logistique, ressources humaines, finances, pharmacie, soins infirmiers, accompagnement psychologique, anesthésiologie, santé maternelle, assainissement de l’eau et gestion de la chaîne d’approvisionnement. Avant de commencer à examiner les types de postes qui s’offrent à vous, nous vous recommandons de prendre le temps de réfléchir à l’aspect le plus important de la recherche d’emploi : vous.

« Au-delà des compétences techniques nécessaires pour bien faire leur travail, les personnes qui posent leur candidature ont besoin d’un niveau supplémentaire de préparation et de réflexion sur les défis particuliers que représente le travail à MSF. »

CHARGÉ DU RECRUTEMENT À MSF

Travailler à l’étranger FAQ

Vous trouverez ici les réponses aux questions les plus fréquemment posées sur notre processus de recrutement, nos avantages, nos exigences, les possibilités offertes aux étudiants et aux diplômés internationaux en médecine, ainsi que sur l’évolution de votre carrière.

MSF pharmacist Amina Mahamed hands out medication to patients, MSF outreach supervisor Mahad Ali Aden assists her, since it is a very busy day. He coordinates all activities of the mobile clinic, makes sure all runs smoothly and he steps in where needed, consults and advises.

Séance d’information sur le recrutement

Nos séances d’information vous proposent d’en apprendre davantage sur les profils recherchés, le processus de recrutement et les expériences de notre personnel de projets.

Seraphine is a MSF nurse who’s preparing herself together with her colleagues to go into the high risk zone of the Ebola Treatment centre (ETC). She’s from the region (North-Kivu) and has been working several years for MSF. She’s currently detached by the “Pool D’urgence de Congo” to help out in the Ebola project of Mangina. She got her first ebola experience earlier this year during the epidemic in the equator province. “During the first intervention I was really afraid to get sick (ebola),” she says. “At night I was all the time thinking about what I touched that day in the High risk zone of the ETC, worried that I might get Ebola. Now, I’m way more relaxed and I have more confidence!” As an adolescent Seraphine wasn’t too keen to become a nurse, but she did because her aunt asked her. “My aunt always complained that the people working in hospitals never smiled. That’s why she didn’t feel comfortable there. She literally asked me to become a nurse so she would encounter at least one person with a smile in the hospital. So that’s what I do now, I treat people in the best way I can, but more importantly, I also give them a big smile!”

Zone Recrutement

La Zone Recrutement vise à offrir aux professionnels du Canada des possibilités de se joindre à l’action médicale humanitaire de Médecins Sans Frontières (MSF) dans le monde, et de participer à nos efforts pour soigner des populations touchées par une crise, un conflit, une catastrophe ou la négligence.